Dissertation Guerre Froide Plan

Ceux-ci ont perdu 30 millions d’hommes durant la guerre et ne veulent pas voir renaître un État allemand.

Tags: Christopher Hitchens Essay BookEssay Design ArtMaster Thesis TaxationBusiness Plans Template FreeCustomer Service DissertationImportance Science And Technology EssaysEssay Egon SchieleResearch Paper On Ratio AnalysisWarm-Up S For Creative WritingTerm Paper Abstract Example

Vous montrerez dans quelles mesures on peut affirmer que la Guerre Froide est à la fois un conflit idéologique et un conflit de puissances.

A l’issue de la Seconde Guerre mondiale (2 septembre 1945) le conflit larvé entre l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS) et les États-Unis devient public (Plan Marshall, doctrines TRUMAN et JDANOV, 1947) bien qu’il ait commencé bien avant (Brettons Wood, 1944, non respect des engagements de Yalta, 1945, : la démocratie et le capitalisme incarnés par les États-Unis et leurs alliés d’un côté et le socialisme et la dictature du prolétariat, tous deux promesse d’un monde sans classe sociale, incarnés par l’URSS et ses alliés.

Ce pont aérien de près d’un an est un défi économique, logistique et idéologique.

Le monde attend en effet de mesurer la détermination des deux supergrands.

Trois études permettent de saisir l’enchevêtrement des considérations idéologiques et géopolitiques : Berlin (1948-1989), symbole et théâtre de la « Guerre froide », la « crise des missiles de Cuba » (1962) et la guerre du Vietnam (1962-1975).

Ces trois études constituent chacune un moment du développement.* * * Berlin est un théâtre de la « Guerre froide » car de grandes crises s’y déroulent (Blocus de Berlin 1948-1949, mur de Berlin 1961, Chute des régimes communistes 1989) et c’en est aussi un symbole car la ville, coupée en deux, apparaît comme un microcosme d’un monde bipolarisé et d’une Europe fracturée par le « rideau de fer ».La crise du blocus de Berlin (1948-1949) une des premières grandes crises, semble établir le canevas des crises de la « Guerre froide ».Symbole du IIIe Reich vaincu (7-8 et ) la ville est située dans la zone d’occupation soviétique mais administrée conjointement par les Américains, les Britanniques, les Français (ces 3 zones formant le Berlin-Ouest) et les Soviétiques (Berlin-Est).En 1948 Staline décide de fermer les voies terrestres d’accès à Berlin-Ouest afin de faire pression sur les Américains qui viennent de créer une monnaie () dans leur zone d’occupation et veulent y reconstruire un État, hypothèse inenvisageable pour les Soviétiques.1 : La conférence de Yalta et de Potsdam ( capitulation sans condition de l'Allemagne, pays détruit, responsabilité collective du génocide, division en quatre zones d'occupation ).2 : Le théâtre d'un affrontement idéologiques ( préoccupation d'étendre son modèle, son idéologie...).3 : Un terrain de méfiance entre les vainqueurs ( doctrine Truman, crise de Berlin, unification des zones occidentales, blocus soviétique, pont aérien alliés... La division de l'Allemagne : naissance de la RFA et de la RDA.Les missiles balistiques soviétiques pouvaient donc anéantir les centres névralgiques des États-Unis (FMI, Banque mondiale, Maison Blanche et Pentagone à Washington et Wall Street à New York) sans que les dirigeants américains n’aient matériellement le temps d’orchestrer la riposte.« L’équilibre de la Terreur », reposant sur la certitude d’une destruction mutuelle assurée (MAD), était rompu au profit des Soviétiques qui, comble, s’installaient en Amérique, à 200km des côtes de Floride, historique des États-Unis.Afin de stopper la surenchère nucléaire, les deux Grands s'engagent à limiter la course à l'armement.En 1968, un accord est signé sur la non-prolifération des armes nucléaires.

SHOW COMMENTS

Comments Dissertation Guerre Froide Plan

The Latest from www.fotofc.ru ©